• Aujourd'hui, journée de caca qui pue !

    Il était prévu que je fasse 50 km pour aller à la fac régler diverses affaires. Météo grisouille mais ciel sec, je décide de laisser l'imper' sur le porte manteau et de me contenter de ma veste sur le siège arrière de ma titine...

    Finalement, c'est sous une pluie battante que le trajet s'est fait.

    Sexe faible !

    Arrivée dans ma ville étudiante, à peine 5 minutes avant d'arriver chez moi, l’essuie-glace avant gauche (comprenez le seul qui soit absolument inutile pour conduire, bien sûr), décide de laisser son voisin faire tout le sale boulot. C'est donc la tête braquée à droite qu'il a fallut finir le trajet.

    Sexe faible !

    Une fois garée, c'est avec une grande joie que j'ouvre le capot pour regarder ce qui cloche... Toute ruisselante, je finis par remboiter les deux morceaux de métal nécessaire au fonctionnement du balai. Retour sur la route, je dois me rendre à la fac...

    Avant même l'arrivée sur le parking, rebelote que le balai me lâche. Et rebelote que je le remboite sur le parking, toujours sous le soleil pleureur.

    Sexe faible !

    Je décide d'aller dans la grande surface d'à côté pour dégoter du fil de fer et une pince coupante. Eeeeet... belote et rebelote ! j'ai conduit sans voir la route, jusqu'au centre commercial !

    Sexe faible !

    Je dois encore me faire les 50 km retour et toujours sous la même pluie battante. C'est donc sous la pluie, que dis-je, sous la mousson que je répare mon essuie-glace sur le parking.

    Sexe faible !

    Et là, comble de désespoir, un gars passe et me regarde : "Sexe faible, va !" et s'en va gentiment...

    Sexe faible !

    Alors, merci monsieur. Merci de ce compliment oh ! combien réjouissant en de telles circonstances.

    Et comme je ne suis qu'une faible femme, sachez que j'ai non seulement réparé mon balai avec brio, mais en plus, mes ongles sont toujours aussi beaux.

    Sexe faible !

     

    J'ai réparé ma voiture, et sans bousiller ma manucure !

    Sexe faible !

    Alors fuck le sexe faible !

     Sexe faible !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires